Que faire à San Francisco ?

États-Unis, San Francisco25/03/2020
painted ladies alamo square

Charlie

San Francisco est une ville étonnante où se mêle une douce ambiance de liberté et de nostalgie.

Il y un millier de choses à faire et c’est certainement pour cette raison que j’aime tant cette ville.

Entre le Golden Gate Bridge, Fisherman’s Wharf, la célèbre librairie City Lights, le sommet de Lombard St., Alcatraz et Muir Woods… Vous n’aurez aucun mal à vous occuper. 

Le plus compliqué sera probablement de réussir à tout caser dans votre emploi du temps ;-).

1- Parcourir le Golden Gate bridge en vélo

idée d'itinéraire sur 3 jours

Le Golden Gate bridge est le pont le plus photographié au monde et l’un des plus beaux endroits à visiter à San Francisco. Il enjambe la baie de San Francisco et relie la ville au comté de Marin (où se trouve Muir Woods).

Il existe plusieurs façons de découvrir le pont depuis la terre ou la mer, mais je pense que rien ne vaut la traversée en vélo. 

Les vues des deux côtés sont incroyables : l’océan Pacifique d’un côté et la baie de San Francisco de l’autre.

Côté pratique, vous n’aurez aucun mal à trouver un tour-opérateur qui vous louera un vélo pour la journée. Il y en a partout ! Profitez-en pour prolonger la balade jusqu’au joli village de Sausalito où vous trouverez un ferry pour vous ramener à San Francisco.

Le trajet en ferry dure environ 15 minutes et le prix est souvent compris dans la location du vélo ou très peu cher ($2).

Mon conseil : La meilleure période pour voir le pont est de mai à septembre (sinon gare au brouillard). Le pont peut être très fréquenté, alors essayez d’y aller tôt le matin ou au coucher du soleil si possible.

Accès : Bus n°28 du Muni.

Location de vélo : Nous avons pris nos vélos chez Blazing Saddles au 2715 Hyde St. (vous en trouverez d’autres plus près du pont, vers Crissy Field notamment).

2- Découvrir la baie de San Francisco

Une des choses que j’adore à San Francisco est de me balader le long de la baie : du Ferry building jusqu’à Fisherman’s Wharf – en faisant un arrêt au Pier 39. 

Il y a environ 30 minutes de marche d’un bout à l’autre.

Si vous souhaitez prolonger la balade, rendez-vous sur mon article “3 jours à San Francisco” qui explique le trajet de Fisherman’s Wharf jusqu’au Golden Gate bridge.

Ferry Building

ferry building san francisco
Le Ferry Building dédié à la gatronomie

Le Ferry Building est l’ancien point d’arrivée des trains et des ferries. Il est aujourd’hui reconverti en un immense hall dédié à la gastronomie. 

San Francisco est une ville réputée pour l’attention qu’elle porte aux aliments bio et aux nouvelles tendances en matière d’alimentation. On en trouve donc pour tous les goûts. 

Les heures d’ouverture varient d’un magasin à l’autre, mais vous pouvez prévoir d’y déjeuner avant de vous balader le long de la baie.

Pour vous y rendre, vous pouvez prendre la ligne de tramway F.

Lecture recommandée | Comment se déplacer à San Francisco ?

Fisherman’s Wharf

Fisherman’s Wharf est un quartier emblématique à l’atmosphère inimitable. Vous y trouverez de tout : des marchés de fruits de mer frais aux magasins touristiques. 

Si vous voulez vivre une expérience authentique, arrêtez-vous dans un bar à palourdes pour déguster une soupe de palourdes ou des gâteaux de crabe.

Si vous ne souhaitez pas vous y rendre à pied, prenez la ligne de tramway F. Elle offre un joli panorama sur la baie de San Francisco.

Pier 39 et les lions de mer

fisherman's wharf
Le Pier 39 et ses fameux Lions de mer se prélassant au soleil

Dans le quartier de Fisherman’s Wharf se trouve le Pier 39, un lieu très touristique. On y compte pas moins de 60 boutiques et restaurants. 

Le Pier 39 abrite aussi une grande colonie d’otaries californiennes qui aiment se prélasser sur les quais. Elles sont si populaires qu’elles sont devenues une attraction touristique majeure. Les visiteurs peuvent passer des heures à les regarder nager et jouer dans l’eau en contrebas.

C’est aussi du Pier 39 que vous pourrez prendre le ferry pour Alcatraz qui part toutes les demi-heures.

3- Visiter la prison d’Alcatraz

prison alcatraz vue de san francisco
L’île d’Alcatraz depuis Hyde Street.

La prison d’Alcatraz a abrité certains des criminels les plus dangereux d’Amérique…

Aujourd’hui elle fascine toujours autant le public et est devenue une attraction touristique populaire. 

La visite d’Alcatraz est l’une des activités que j’ai préféré à San Francisco.

Lorsque l’on arrive sur l’île, on est libre de se balader où l’on veut. Après avoir fait le tour, il est possible de rentrer dans l’enceinte de la prison. 

À l’entrée, on nous remet un audioguide (dans sa langue natale). La visite se poursuit au rythme de l’audioguide. Il est possible de le mettre en pause ou de le rembobiner si besoin.

Le déroulement de la visite est vraiment bien conçu. Il est même possible d’y aller de nuit.

Si vous souhaitez visiter la prison, pensez à prendre vos billets au moins deux mois à l’avance. 

Le jour J, rendez-vous au quai 33, situé sur l’Embarcadero. Un ferry y passe toutes les 30 minutes.

4- Se promener dans Russian Hill

maison victorienne san francisco
Les jolies maisons victoriennes de Filbert Street

Le quartier de Russian Hill est sans aucun doute l’un des plus charmants de San Francisco. 

Le quartier abrite également de nombreux bâtiments et points de repère historiques, comme la Grace Cathedral et la Transamerica Pyramid (le plus haut bâtiment de San Francisco).

C’est une zone résidentielle où l’on se laisse surprendre par des vues aussi magnifiques les unes que les autres. 

Par exemple, depuis Ina Coolbrith Park (un super joli parc), on a une vue imprenable sur le Financial District et sur le Bay Bridge.

Au coin de plusieurs rues, on peut apercevoir le Cable Car grimper Hyde St. 

Personnellement, j’aime tout particulièrement Macondray Lane, une magnifique ruelle au bout de laquelle on voit super bien l’île d’Alcatraz et la baie de San Francisco.

5- Observer San Francisco depuis les Twin Peak

vue de San Francusci depuis les twin peaks
Vue de San Francisco depuis les Twin Peaks

Les Twin Peaks sont les plus hauts sommets de San Francisco.

Manque de chance, il y avait du brouillard quand j’y suis allée. Mais par beau temps, je vous garantie que la vue est tout simplement incroyable.

On y voit toute la baie de San Francisco jusqu’à Oakland et Berkeley d’un côté, et tout le Golden Gate Bridge jusqu’à Marin County de l’autre côté.

Il parait qu’une vue dégagée permet de voir jusqu’à Sausalito et Tiburon. C’est tout simplement incroyable !

6- Déambuler dans l’immense parc du Golden Gate

Le Golden Gate Park fait 400 hectares ! C’est le deuxième plus grand parc de Californie (après Yosemite). 

Le parc est situé à côté de l’océan Pacifique, ce qui en fait un endroit idéal pour passer une journée loin de l’agitation de la ville.

Par contre, je ne vous conseille pas de vous y attarder le soir.

Il y a assez d’activités pour occuper tout une journée, notamment : 

Le musée De Young

Ce musée abrite des collections d’art d’Extrême-Orient et d’Europe, notamment des céramiques chinoises et des peintures de Monet, entre autres. 

Il y a également des expositions tournantes qui changent tous les six mois environ.

Le bâtiment est étonnant. Il a été conçu par l’architecte Bernard Maybeck en 1915, sur le modèle d’un palais italien du XVIe siècle.

Lecture recommandée | Les meilleurs musée de San Francisco

L’Académie des sciences de Californie

Ce musée offre aux visiteurs une expérience immersive avec des expositions interactives sur la vie marine, les dinosaures, les insectes et bien plus encore ! 

Il dispose également d’un planétarium qui accueille des spectacles tout au long de la journée et de la nuit, avec des animaux vivants, ainsi que des programmes éducatifs sur l’astronomie et bien plus encore.

Le jardin japonais

Situé près du De Young Museum, ce jardin (payant) est un petit havre de paix au cœur du parc. Les jardins ont été construits en 1894 pour mettre en valeur la culture du Japon.

7- Explorer les environs de San Francisco

En s’éloignant un peu de la ville, on découvre d’autres activités incroyables.

Je pense notamment à Yosemite, Monterrey, Napa et Muir Woods.

Le parc national de Yosemite

Il est impossible de visiter la Californie sans visiter le parc national de Yosemite. C’est l’un des plus beaux endroits de la planète, et il se trouve à quelques heures de San Francisco. 

La baie de Monterrey

La péninsule de Monterrey est une région côtière pittoresque où se mêlent des charmantes villes balnéaires et de magnifiques plages aux dunes de sable doré. 

C’est aussi là qu’est implanté l’un des plus grands aquariums du monde : Monterey Bay Aquarium.

Muir Woods National Monument

Le Muir Woods National Monument est l’un des plus beaux endroits de la Bay Area. Située à quelques kilomètres au nord de San Francisco, cette zone est remplie de séquoias géants vieux de plusieurs milliers d’années. 

C’est un endroit idéal pour faire de la randonnée et profiter de la beauté de la nature ! Vous pouvez même y aller en vélo depuis San Francisco.

Napa Valley

La Napa Valley est connue pour ses vignobles, mais elle offre également des paysages magnifiques. 

Certains établissements proposent également des visites guidées qui permettent de découvrir les coulisses de la production, comme le foulage du raisin ou la mise en bouteille du vin.

8- Randonner sur Lands end

Vue sur le Golden Gate bridge depuis le sentier de lands end
Vue sur le Golden Gate bridge depuis le sentier de lands end

Lands End est peu fréquenté par les touristes, mais c’est un chemin apprécié des locaux.

Il est situé à l’extrémité nord de San Francisco, le long du front de mer, et offre des vues spectaculaires sur l’océan Pacifique, le Golden Gate Bridge et le comté de Marin. 

Côté pratique : Le parc est ouvert toute l’année pendant la journée et dispose de toilettes à proximité.

9- Assister à un match de baseball à l’Oracle Park

assister à un match à l'oracle park

Les San Francisco Giants et les Oakland A’s sont les deux équipes de baseball qui jouent régulièrement à l’Oracle Park. Les Giants ont remporté six championnats du monde, tandis que les A’s ont remporté neuf fois la Ligue américaine et quatre fois le championnat du monde.

L’Oracle Park est très facile d’accès puisqu’il est situé tout près du centre-ville de San Francisco. Depuis le stade vous aurez une superbe vue sur le Bay Bridge !

Si vous prévoyez d’assister à un match, achetez vos billets assez tôt afin pour réserver des sièges le long des lignes de première ou troisième base.

Autre conseil : pensez à la crème solaire car il s’agit d’un stade en plein air. 😉

10- Se balader dans les rues les plus célèbres

quand partir à san francisco beau temps
La vue panoramique sur la Coit Tower depuis le haut Lombard Street

La meilleure façon d’explorer San Francisco est de marcher. La ville est très facile à parcourir (malgré ses pentes ardues).

Au cœur du quartier de Russian Hill existe une rue pour le moins unique et particulière, c’est la Lombard Street. Cette magnifique rue qui domine la ville a la réputation d’être la plus sinueuse du monde.

Pour y accéder depuis Powell, vous pouvez prendre le Cable Car.

Sur vous prenez la ligne Powell – Mason, vous devrez descendre sur Colombus Avenue puis marcher 300 mètres sur Lombard St. pour atteindre la section mondialement connue de la rue.

La ligne Powell – Hyde vous emmènera directement sur Lombard Street (par le haut).

chinatown san francisco

Le quartier de Chinatown est situé à plusieurs centaines de mètres de Union Square. Il est facilement accessible à pied depuis la station BART de Powell Street.

La dragon Gate se trouve à l’intersection entre Grant Avenue et Bush St. Ellel constitue d’ailleurs un excellent point de départ pour explorer le quartier.

Promenez-vous donc le long de Grant Avenue. Vous ne pourrez pas manquer les boutiques et les restaurants typiques. 

Allez faire un tour du côté de Portsmouth Square. Vous y verrez les locaux s’affronter aux cartes ou autres jeux de société.

Si vous aimez les spécialités chinoises, vous trouverez votre bonheur parmi les meilleurs restaurants de Chinatown qui servent du Dim Sum, Bubble Tea, Bun Bo Hue…

C’est aussi à Chinatown que vous aurez l’occasion de goûter un biscuit chinois : les Fortune cookie dans lesquels se cachent des prédictions. 

La plupart des Fortune Cookies Company sont ouvertes à la visite. La première a été fondée à San Francisco en 1916 et est toujours en activité aujourd’hui.

Bon plan : Chinatown est l’un des quartiers les moins chers pour se loger. Pour en savoir plus, rendez-vous sur l’article : Où dormir à San Francisco ?

12- Visiter la cathédrale Grace

La Grace Cathedral est située au 1100 California Street sur Nob Hill. Elle figure sur le registre national des lieux historiques de San Francisco.

L’église présente un style néo-gothique typique de nombreuses églises construites à l’époque : arcs brisés, flèches et vitraux. À l’intérieur, on trouve d’autres détails magnifiques, comme l’autel fait de marbre et de feuilles d’or.

13- Découvrir le quartier hippie de Haight Ashbury

haight ashbury
Piedmont Boutique où vous trouverez tout et n’importe quoi pour vous déguiser.

Plutôt connu sous le nom d’Upper Haight ou de The Haight, ce quartier respire “la paix et l’amour”. C’est là qu’ont choisi les bohémiens pour développer leurs idées et leur style de vie alternatif, couronnant ce quartier comme l’un des plus célèbres de la planète.

Comme The Haight est situé à quelques minutes de marche du Golden Gate Park, vous pourrez rassembler les deux activités le même jour.

À proximité se trouvent aussi Buena Vista Park et Alamo Square.

Buena Vista Park vous offre une jolie vue sur les quartiers résidentiels.

À Almao Square vous pourrez voir les célèbres Painted Ladies.

Construites entre 1892 et 1896, ces jolies maisons peintes de différentes couleurs ont survécu au tremblement de terre qui a dévasté la ville en 1906, aux hippies des années 1960 et aux temps modernes.

Les 7 Painted Ladies sont les muses des photographes du monde entier. Elles font quelques fois leur apparition dans les séries TV (notamment dans le générique de la série “La fête à la maison”).

painted ladies à alamo square
Quatre des sept célèbres “Painted Ladies”

14- Explorer le quartier gay de Castro

que faire quartier castro

Le quartier Castro est l’une des attractions touristiques de la ville. L’histoire du quartier est étroitement liée à la communauté LGBT, et il a été cité par beaucoup comme un symbole de la fierté et de la liberté des homosexuels.

La zone est connue pour son architecture vintage, ses petites boutiques et ses cafés, sa vie nocturne et ses lieux de divertissement. Beaucoup de ces commerces sont situés sur Castro Street, qui traverse le cœur de ce quartier.

Le quartier a d’ailleurs été surnommé le “Brooklyn de San Francisco” par certains car il abrite de nombreux commerces et restaurants indépendants qui reflètent son caractère unique.

Si vous cherchez quoi faire à Castro, je vous conseille d’aller voir le Castro Theatre, le AIDS Memorial Grove et la Harvey Milk Plaza.

À la tombée de la nuit, le quartier est particulièrement animé.

15- Flâner à Dolores Park

Dolores Park à San francisco

Il paraît que San Francisco compte plus de 250 parcs et espaces ouverts, soit environ un pour 10 pâtés de maisons.

Un de mes préférés est Dolores Park car on est au cœur des locaux qui se réunissent souvent pour jouer de la musique pendant les soirées chaudes ou pour déjeuner en profitant du soleil.

Situé dans le quartier de Mission, Dolores Park offre des vues spectaculaires sur le centre-ville de San Francisco, le Mission District et Twin Peaks. 

Il y a des terrains de basket-ball, des courts de tennis, des aires de jeux pour les enfants, un espace pour les chiens, ainsi que de nombreuses tables de pique-nique dans tout le parc.

16- Faire du shopping à Market Street et Union Square

union square

Bien que je ne sois pas fan de shopping, je trouve que le centre-ville de San Francisco mérite que l’on s’y arrête.

La principale zone commerciale se situe autour de Union Square. Cette grande place accueille de nombreux événements tout au long de l’année et compte de nombreux magasins, dont Macy’s (le plus grand magasin des États-Unis), Fendi, Louis Vuitton, Tiffany and Co….

17- Traverser la ville en Cable Car

Les téléphériques aussi appelés Cable Car sont un incontournable de San Francisco. C’est le moyen le plus emblématique de se déplacer dans la ville.

Les téléphériques fonctionnent du petit matin jusqu’à tard dans la nuit (minuit le week-end). Les billets coûtent 7 $ pour un seul trajet ou 19 $ pour un abonnement à la journée.

Il existe trois lignes.

Une première ligne qui déssert California St, d’un bout à l’autre.

Une deuxième qui part de Powell (centre-ville) et qui emmène jusqu’à Fisherman’s Wharf en longeant l’Embarcadero.

J’ai une préférence pour la ligne Powell/Mason qui nous fait traverser les jolies rues du quartier résidentiel de Russian Hill.

Leave the first comment