Accueil » San Francisco » Itinéraires » 3 jours à San Francisco : idée d’itinéraire détaillé

3 jours à San Francisco : idée d’itinéraire détaillé

idée d'itinéraire sur 3 jours

San Francisco est bien souvent l’une des étapes d’un road trip dans l’ouest des États-Unis. C’est donc courant de croiser des voyageurs qui n’y restent que 3 jours. C’est même un très bon compromis entre le désir de découvrir la ville au maximum et la nécessité de garder du temps pour les autres destinations.

Dans cet article, j’ai essayé de détailler au mieux le meilleur itinéraire pour 3 jours à San Francisco (selon moi), conçu à la fois pour découvrir les principaux lieux d’intérêts mais aussi pour assimiler l’ambiance de la ville.

Jour 1 : La découverte du coeur du centre-ville

Nous consacrerons le premier jour à la découverte des 3 quartiers situés au coeur de la ville. Nous nous déplacerons principalement à pied. Nous ne prendrons qu’un seul transport public : le Cable Car. Comme vous le verrez, il ne s’agit pas seulement d’un moyen de transport, c’est aussi l’une des principales attractions de San Francisco.

Nous commencerons la journée par un petit déjeuner dans un cadre très agréable : le Ferry Building, situé sur l’Embarcadero. C’est un grand hall qui abrite des marchés de petits producteurs bio. Je vous conseille de vous installer à une petite table avec vue sur la jetée. Vous apprécierez l’ambiance dans laquelle se mêlent les cris des mouettes, la brise matinale et la musique de rue.

L’estomac plein, vous pourrez vous rendre dans le quartier de North Beach. Traversez l’Embarcadero Plaza et prenez Clay Street. Vous apercevez au loin la Transamerica Pyramid, véritable symbole du quartier financier de San Francisco. Dès que vous y serez, tournez à droite sur Montgomery Street puis Columbus Avenue. North beach est un quartier historique italien où sont installés quelques instituons comme le restaurant Vésuve ou le Caffè Trieste. C’est également ici qu’est née la Beat Generation faisant de North Beach un haut lieu de la littérature et de la musique. Prenez le temps de vous promener dans ses rues. Vous pourrez y découvrir l’allée de graffitis dédiée à Jack Kerouac Alley, visiter le Beat Museum et flaner dans les allées de la City Light Bookstore, un librairie mythique liée à la Beat Generation.

Je vous propose ensuite de changer complètement d’ambiance en nous rendant quelques mètres plus loin, à Chinatown. En descendant Kearny Street depuis Colombus Ave, vous rencontrerez Portsmouth Square où, chaque jour, se déroulent d’interminables parties de cartes entre les locaux. Si vous souhaitez y manger, je vous conseille de lire mon article sur les meilleurs restaurants de Chinatown.

Vous pourrez ensuite continuer sur Grant Ave pour rejoindre Union Square, l’une des places emblématiques de San Francisco. Dès que vous aurez passer la porte du dragon, vous remarquerez un grand changement de décor : le style asiatique et les lanternes rouges laisseront place aux boutiques de luxe et au centre névralgique de la ville. Prenez un moment pour découvrir les alentours et faire un peu de shopping.

J’aimerai ensuite vous diriger vers l’arrêt Powell du Cable Car. Ce tramway historique n’est pas seulement un moyen utile pour gravir les collines de San Francisco, c’est aussi l’une des attractions incontournables de la ville. Embarquez à la station Powell sur la ligne Powell/Hyde, appréciez la vue, puis descendez sur Lombard Street dans le quartier de Russian Hill. Vous pourrez apprécier une magnifique vue sur la ville (et ce n’est que la première d’une longue série). Devant vous, vous aurez une improbable rue de virages fleuris : c’est la célèbre Lombard Street.

Je vous propose de la descendre à pied puis de continuer votre promenade le long de Jones Street afin de découvrir Macondray Lane à 3 pâtés de maison. C’est une magnifique petite ruelle appelée site historique qui passe entre les jardins et les maisons des locaux.

À quelques pas de là se trouve ensuite Ina Coolbrith Park, un petit parc urbain peu fréquenté par les touristes, d’où vous pourrez profiter d’une vue remarquable sur la Skyline de San Francisco.

Pour finir, nous vous proposons d’aller à la Coit Tower, la tour d’observation de Telegraph Hill, la colline qui fait face à Russian Hill. Pour l’atteindre, vous traverserez Washington Square, l’une des places les plus animées de North Beach. La façon la plus facile d’accéder à la tour est de grimper Greenwich Street. Une fois arrivé à la base de la tour, vous profiterez déjà d’une magnifique vue sur le Golden Gate Bridge. Pour monter au sommet de la Coït Tower, vous devrez prendre un billet.

Jour 2 : Alcatraz et Fisherman’s Wharf

La matinée du deuxième jour (ou une bonne partie de celle-ci), est consacrée à la visite d’Alcatraz. Je vous conseille d’y consacrer au minimum 3 heures. L’embarquement se fait au Pier 33. Pour organiser au mieux votre visite, je vous renvoie à notre article sur Alcatraz.

Une fois de retour sur le continent, remontez la jetée le long de la baie pour vous arrêter au Pier 39, l’endroit le plus touristique de Fisherman’s Wharf, l’ancien quartier des pêcheurs. Au Pier 39, vous pourrez découvrir des boutiques toute aussi extravagantes les unes que les autres et voir de près les otaries se faire bronzer sur les quais.

Continuez ensuite à remonter la baie. Le point d’arrivée est la place historique Ghirardelli avec ses boutiques et ses restaurants. Vous y trouverez l’institution du quartier : la Ghirardelli Chocolate Company, fondée au milieu des années 80. Si vous ne savez pas où manger, je vous conseille The Codmother Fish and Chips, à 500 mètres à l’est.

Après votre pause déjeuner, vous pourrez vous rendre devant l’un des plus beaux monuments de la ville, le Palace of Fine Arts et vous promener dans le parc du Presidio. Pour vous y rendre, il faudra prendre le bus 30 Stockton (environ 15 minutes de trajet).

Pour terminer la journée, je vous propose de vous rendre à la la plage de Crissy Field, d’où vous pourrez admirer le Golden Gate Bridge en arrière-plan, que nous verrons de plus près le lendemain.

Jour 3 : Le quartier du Golden Gate, la Marina et Haight-Ashbury

Une bonne partie du troisième jour est consacré au célèbre Golden Gate Bridge. Je vous conseille de vous y rendre en bus ou en vélo. L’avantage du vélo est que vous aurez le temps de vous rendre jusqu’à Sausalito, une jolie ville côtière qui se trouve sur l’autre rive. Personnellement, la traversée du Golden Gate en vélo est l’un de mes meilleurs souvenirs à San Francisco.

Pour le retour, vous pourrez prendre le ferry qui vous ramène en ville depuis Sausalito (au lieu de faire le même trajet en sens inverse). Cela coûte environ 13 dollars. Le prix est parfois inclus dans la location du vélo. Vous trouverez plus d’indications à ce sujet dans mon article réservé à la découverte du Golden Gate Bridge.

Une fois de retour à San Francisco, la prochaine destination est Alamo Square afin d’y admirer les célèbres Painted Ladies. Vous avez alors 2 options : la première est de rapporter votre vélo et de prendre le bus. La deuxième est de vous y rendre à vélo. Si vous optez pour le vélo, préparez-vous à grimper des côtes plutôt ardues !

Après avoir flâné aux alentours d’Alamo Square, rendez-vous à l’intersection de Hight Street et Ashbury Street qui est le cœur de Haight Ashbury, le quartier où le mouvement hippie est né. Mon quartier coup de coeur ! Pour y accéder depuis Alamo Square, vous pouvez continuer à vélo (environ 20 minutes) ou prendre la ligne de bus 21.

Enfin, s’il vous reste du temps (et de l’énergie après ces 3 jours de marche), vous pouvez vous promener dans le Golden Gate Park, tellement riche en attractions qu’il mérite presque une journée à lui seul (à envisager sérieusement si vous avez un quatrième jour pour visiter la ville).

N’hésitez pas à vous référer à notre article sur le Top 10 des choses à faire à San Francisco pour compléter ou personnaliser cet itinéraire.

Ajouter un commentaire