Accueil » San Francisco » Informations générales » Les quartiers dangereux à éviter à San Francisco

Les quartiers dangereux à éviter à San Francisco

les quartiers dangereux à éviter à san francisco

On me demande souvent si la ville de San Francisco est dangereuse. Même si je ne peux pas nier à 100%, il faut savoir qu’il n’y a aucune raison de s’alarmer si vous séjournez dans les quartiers que nous recommandons.

À San Francisco, on peut voir beaucoup de sans-abri et de “personnages excentriques”. Les habitants le disent eux-même : leur ville est pleine de fous ! Pour autant, la plupart d’entre eux ne sont pas violents. Je ne peux pas vraiment dire que je me suis sentie en danger à San Francisco mais j’ai quand même eu affaire à quelques énergumènes.

La malheureuse réalité des sans-abris

Souvent, l’insécurité d’un quartier est lié à une perception personnelle : on se sent en danger alors même qu’il n’y a peut-être aucune raison d’être craintif.

Ce sentiment est amplifié à San Francisco à cause d’une malheureuse réalité sociale : la ville américaine comptabilise plus de 8000 sans-abris, un triste chiffre en constante augmentation.

Visiter San Francisco c’est donc assister à des bagarres entre SDF et à des scènes de trafic de drogue en pleine journée. C’est aussi voir des toxicos se piquer devant vos yeux. Ce genre de tableau auquel on n’est peu habitué, nous, petits français à la vie bien tranquille… À ce moment, on ressent comme un mélange de malaise, de tristesse mais aussi de peur.

Pour vous éviter toutes sortes de mésaventures qui pourrait venir gâcher votre voyage, nous avons listé les quartiers les plus dangereux.

Les quartiers du centre-ville à éviter

Vous verrez que les chambres d’hôtel et les appartements sur AirBnb sont très chers à San Francisco. Effrayé par des tarifs à 3 chiffres, on peut naturellement être attiré par des solutions plus attractives dans les banlieues. Effectivement les prix y sont plus bas. Mais justement… à quel prix ?

Le quartier de Tenderloin

Avez-vous vu le film “À la recherche du bonheur” de Gabriele Muccino ? Tenderloin est le quartier où vit le sans-abri Chris Gardner (Will Smith) et son fils, avant de devenir un riche entrepreneur. Cette histoire n’est pas véritablement née dans les studios d’Hollywood puisque la misère dans laquelle vit Chris Gardner au début du film est celle que vivent de nombreux SDF aujourd’hui. Tenderloin est malheureusement le quartier le plus tristement célèbre du monde.

Sa proximité avec des lieux d’intérêt et des quartiers touristiques (Union Square, Nob Hill, Market Street…) pourrait vous amener à y passer mais – bien que certaines zones du quartier soient en cours de réaménagement, dans un objectif de gentrification – je vous conseille de l’éviter autant que possible.

Les zones les plus dangereuses se situent autour de Turk Street, Olive Street et Taylor Street. D’une manière générale, les habitants vous conseilleront de ne pas vous promener dans la zone située au sud de California Street.

Le quartier de Mission

Mission est le quartier latino-américain de San Francisco. Les célèbres peintures murales représentant des scènes liées à la culture mexicaine, très présente ici, sont une des raisons pour lesquelles vous pourriez y passer. Si vous vous trouvez dans le quartier de Mission, je vous suggère de vous orientez vers Castro : plus vous irez vers l’ouest, plus les rues seront sûres.

Le quartier de SoMa

Tout prêt de Mission se trouve SoMa (South of Market) qui est également une zone peu recommandable. Je vous suggère de rester prudent vers Valencia Street et Guerrero Street : s’il est vrai qu’il y a de très belles peintures murales, il faut savoir que les vols et les cambriolages n’y sont pas rares, même en pleine journée.

Le tronçon est de Market Street

Market Street est une longue rue qui coupe en deux le centre de San Francisco, depuis l’Embarcadero jusqu’à Castro. Vous serez donc probablement amené à y aller, d’autant plus que c’est sur cette rue que se trouvent les arrêts du BART, le moyen de transport qui vous mènera de l’aéroport jusqu’à la à la gare de Powell.

Rassurez, Powell Station se trouve néanmoins dans une zone sécurisée de Market Street. Ici, nous sommes littéralement à deux pas de Union Square, aux portes du centre-ville et les rues sont toujours bondées et très animées. Rien à craindre !

Toutefois, 10 minutes plus loin, à l’est de Market Street s’étend un vieux quartier industriel qui, malgré les tentatives de réaménagement, reste dangereux. Nous vous conseillons de prêter une attention particulière aux rues allant de la 4th Street à la 10th Street.

Le parc du Golden Gate

Ce parc est aussi agréable de jour qu’il peut être dangereux de nuit. Si vous avez lu notre article sur le Golden Gate Park, vous aurez compris qu’il y a beaucoup de belles choses à voir de ce côté. Je vous conseille toutefois d’éviter d’y faire une promenade nocturne. Dans l’obscurité, les chemins et les jardins deviennent le “foyer” de nombreux sans-abri et l’endroit idéal pour les dealers.

Les banlieues dangereuses de San Francisco

Évitez de chercher un logement dans les banlieues au sud de San Francisco. Bien que je n’y sois jamais allée (il n’y a d’ailleurs aucune raison de s’y rendre en tant que touriste), les statistiques parlent d’elles-mêmes : le taux de criminalité est particulièrement élevé dans les quartiers de Bayview, Hunters Point, Outer Mission, Western Addition, Crocker-Amazon, Excelsior, Visitation Valley, Oceanview.

Ajouter un commentaire