Accueil » Conseils aux voyageurs » Guide pratique pour préparer son road-trip en camping-car en Californie

Guide pratique pour préparer son road-trip en camping-car en Californie

preparer road trip californie

Nous avons passé un séjour inoubliable en Californie en octobre dernier. Voyageant en camping-car, nous avons connu des tops/flops qui nous ont permis de faire un guide pour vous aider à préparer au mieux votre road-trip.

Voici toutes les questions auxquelles nous aurions aimé avoir la réponse avant de partir ! 😉

Pourquoi choisir le camping-car lors d’un road-trip aux Etats-Unis ?

Le camping-car, c’est tout le confort d’une maison tout en profitant d’une liberté extraordinaire. Un vrai lit, une vraie salle de bain avec douche, une vraie cuisine au gaz, du chauffage, une table, un canapé… Le camping-car permet de se sentir chez soi tout en avalant des kilomètres d’asphalte à l’étranger.

Notre choix s’est porté sur le camping-car plus que sur le van car nous avions peur des températures automnales. Le principal atout du camping-car est qu’il offre suffisamment d’espace et de confort pour rester à l’intérieur en cas de mauvais temps ou pour prolonger les soirées au chaud lorsque les températures baissent. Le van est parfait lorsqu’il fait beau et chaud car son espace plus restreint ne permet pas de s’y réfugier sur le long terme.

Concernant les infrastructures en Californie, tout est optimisé pour les camping-cars. Les routes et places de stationnement sont larges, les campings sont équipés… Rien à voir avec la France ! Bref, le camping-car, c’est la vie !

Quelle taille de camping-car choisir ? 

Nous disposions d’un camping-car Cruise America 25 feet avec une « fausse » chambre (lit séparé du reste du camping-car par un rideau), un lit sur la casquette et un canapé transformable en couchage. Ce camping-car était recommandé pour 2 adultes et 3 enfants (ou 4 adultes et un enfant). Nous étions 3 adultes et ce format n’était clairement pas idéal (à moins de partir avec des personnes dont vous êtes très proche). La promiscuité et le manque d’intimité est gênant à la longue. Et je ne peux même pas imaginer 4 adultes vivre dans ce camping-car plus de 2 jours sans envisager de commettre un crime…

Si cela était à refaire, nous choisirions probablement un camping-car un peu plus grand (30 feet) avec une chambre séparée par un mur, qui permet de préserver son intimité.
Si vous voyager en couple, un camping car 19 feet vous suffira amplement.

Peut-on aller partout en Californie avec un camping-car ? 

Non. S’il est trop long, vous ne pourrez pas aller partout. Nous avons été confronté une fois à une interdiction de circuler. C’était une route sinueuse de Sequoia National Park interdite aux véhicules de plus de 24 pieds. Heureusement, nous avions réservé un camping à proximité de cette portion de route et avons pu modifier notre plan avant notre arrivée.
La jolie petite ville de Carmel-by-the-sea n’est pas non plus très “camping-car-friendly” et n’accepte pas que l’on stationne dans ses rues. Nous avons tourné en rond sous le regard méfiant des habitants, en vain…
N’ayez crainte, vous aurez accès au reste du parc sans problème.

Le camping-car est-il difficile à prendre en main ? 

La prise en main du camping-car peut être inquiétante voire stressante. Rassurez-vous, les routes nord-américaines sont très larges et complètement adaptées à ce type de véhicule. Le plus délicat est d’appréhender la boîte automatique et la largeur du camping-car.
Bon, évidemment, la tâche peut se compliquer pour se garer mais faîtes-vous aider de votre copilote et tout va bien se passer.

Attention, notre camping-car disposait d’un bouton « frein moteur » à enclencher dans les descentes afin d’assister le conducteur, cette fonctionnalité fait consommer une énorme quantité d’essence au camping-car. Si votre camping-car possède cette fonctionnalité, évitez-la et privilégiez le frein pédale, votre compte en banque nous remerciera !

Apportez le GPS que vous avez France si il intègre la carte des Etats-Unis ou prenez l’option GPS lors de la réservation de votre camping-car. Je vous conseille aussi d’acheter une carte en papier de la Californie. Elle dépanne souvent lorsqu’on ne souhaite pas suivre le chemin indiqué par le GPS !

Quel itinéraire suivre pour 15 jours de road-trip en Californie ? 

Nous avions exactement 13 jours et 12 nuits de voyage en Californie avec le camping-car (et 4 jours à San Fransisco sans camping-car). Une durée de voyage idéale pour faire une boucle depuis San Francisco en partant par des parcs nationaux et remontant par la mythique Highway 1 longeant le Pacifique.

Nous avons choisi de privilégier la nature et les parcs nationaux et avons prévu notre itinéraire en fonction : nous avons passé 3 jours à Yosemite, 2 jours à Sequoia National Park et une journée à Los Angeles (sans aucun regret).

Voici le détails de notre itinéraire :
Jour 1 : Location du camping-car à San Francisco, route vers Yosemite et nuit à Yosemite
Jour 2 et 3 : Yosemite National Park
Jour 4 : Route vers Sequoia National Park, nuit à Sequoia National Park
Jour 5 et 6 : Sequoia National Park
Jour 7 : Route vers Los Angeles, nuit à Newport Beach
Jour 8 : Los Angeles, route vers Ventura, nuit à Ventura
Jour 9 : Channel Islands National Park, nuit à Ventura
Jour 10 : Santa Barbara, nuit à Avila
Jour 11 : Avila, San Luis Obispo, Morro Bay, nuit à Morro Bay
Jour 12 et 13 : Big Sur
Jour 14 : route vers Santa Cruz, nuit à Watsonville
Jour 15 : Remise du camping-car à l’agence de Newark

Attention à ne pas prévoir de trop longues distances entre chaque étape de votre road-trip, ce serait dommage tout gâcher en passant trop de temps à rouler ! 14 jours pour faire notre boucle était le strict minimum pour pouvoir profitez des parcs et de la Highway 1 comme nous le voulions.

À titre indicatif, nous avons roulé 1662 miles (soit 2700 km) en 13 jours avec cet itinéraire. Il y a seulement eu 2 jours où nous avons fait beaucoup de route (5 à 6 heures). Une semaine supplémentaire serait idéale pour pousser jusqu’à Las Vegas, Grand Canyon, etc.

Il est important de savoir qu’il est possible de louer votre camping-car dans une ville et le rendre dans une autre (Exemple : prise à San Francisco / remise à Los Angeles) avec des frais supplémentaires !

Combien de temps prévoir à Yosemite ? 

Honnêtement, passer moins de 2 jours à Yosemite serait un crime, il y a tant de paysages merveilleux à voir… Je vous conseille d’y passer 3 jours pour vraiment profiter et envisager une rando !

Sequoia National Park mérite que l’on s’y attarde 2 jours : une journée consacrée à Sequoia, la deuxième consacrée à son parc national jumeau Kings Canyon, absolument splendide !

Faut-il réserver les campings à l’avance en Californie ?

Oui oui oui, 1000 fois oui ! Lors de la préparation de notre voyage, j’avais quelques doutes mais ce qu’on lit un peu partout est bien vrai : réservez au maximum vos campings avant d’être sur place !

Nous sommes partis hors saison donc nous avons eu de la chance de trouver des emplacements très facilement à Sequoia National Park mais n’y songez même pas en pleine saison. Comptez une réservation 6 mois à l’avance pour un emplacement à Yosemite en été.

Comment trouver des campings pour camping-cars ? 

Pour trouver les campings à campings-car (RV campgrounds), n’hésitez pas à utiliser certaines plateformes dédiées et les sites gouvernementaux.
Les campings Koa peuvent vous dépanner et sont souvent très bien équipés.
Le site HipCamp recense les campings privés et publics des Etats-Unis au sein d’une interface très simple. Génial !

Peut-on dormir n’importe où avec un camping-car en Californie ? 

Non. VOUS NE POUVEZ ABSOLUMENT PAS DORMIR DANS VOTRE CAMPING CAR N’IMPORTE OÙ EN CALIFORNIE. J’insiste sur ce point car c’est très important. Le camping sauvage est interdit et vous risquez une amende si un agent de la maréchaussée vous surprend à dormir dans votre véhicule à un emplacement non autorisé.
Si vous ne trouvez pas d’emplacement, certains supermarchés acceptent les camping-cars sur leur parking (Walmart). Encore faut-il trouver un supermarché au milieu d’un parc national !

Quel budget pour un road-trip en Californie ? 

On ne va pas se mentir, un road-trip en Californie est très coûteux. Nous ne pensions pas dépenser autant… Nous avons dépensé 2500 euros à 2 pour 17 jours sur place (hors coût des billets d’avion et location du camping-car), en nous faisant plaisir mais sans faire de folies tout en sachant que le taux de change était catastrophique avec un dollar = un euro. Avec un taux de change plus favorable, vous pouvez facilement économiser 20%.

Comptez entre 60€ et 120€ par jour et par personne. Essence, nourriture, hébergement et loisirs compris. 

Budget de location du camping-car pour 2 semaines : le prix de la location d’un camping-car pour 2 semaines en Californie oscille entre 650$ (très basse saison) et 2700$ (saison haute : juillet – août). Les camping-cars Cruise America sont les moins chers. N’hésitez pas à utiliser le moteur de recherche d’Authentik USA, très fonctionnel, qui vous permettra de visualiser les prix par période.
Le prix d’un plein d’essence pour le camping-car varie entre 80 et 100$. Nous en avons fait 6 pleins.

Budget camping : Les emplacements de camping sont chers contrairement à ce que l’on pourrait croire. Comptez entre 20 (camping public) et 60$ pour un emplacement avec gaz et électricité. À l’intérieur des parcs, la plupart des campings ne fournissent pas d’équipement, assurez-vous d’avoir vidé les eaux usées et fait le plein avant de vous installer en autonomie ! La palme de l’emplacement de camping-car le plus cher est attribuée au RV Campground Crystal Cove à Newport Beach : 90$ et la douche était payante (mais l’emplacement donnait sur l’océan Pacifique, alors on paie sa douche et on savoure).

Enfin, San Francisco est une ville excessivement chère, que ce soit pour se loger ou pour manger.

Est-ce plus économique de louer un camping-car que de réserver plusieurs hôtels ?

N’ayant effectué ce voyage qu’en camping-car, je n’ai malheureusement pas de point de comparaison.  Mais tout dépend de la manière dont vous voyagez… Si vous louez une voiture simple et dormez en camping, il est fort probable que votre voyage coûte moins cher qu’un road-trip en camping-car.

En revanche, si vous faites un combo Mustang + hôtel, le road-trip en camping-car sera certainement beaucoup plus avantageux…

Le principal intérêt du camping car est de pouvoir économiser sur les hébergements (assez onéreux en Californie, même en Airbnb) et sur le coût des repas puisque vous pouvez faire vos propres courses et cuisiner dans le véhicule (exit les repas à 30$ minimum en restaurants). À vous de voir en fonction de vos habitudes de vie / de voyage.
Et puis, au delà de l’aspect purement économique, le road-trip en camping-car est une réelle expérience !

Où faire ses courses lors d’un road-trip aux Etats-Unis ? 

Il y a de nombreux magasins “Trader Joe’s” en Californie. Beaucoup de produits sont bio et très bons (mention spéciale à leur rayon muffins).
En revanche, je vous déconseille vraiment leur viande. Impossible de savoir si le goût de leur jambon ressemble plus à du poulet, du boeuf ou de la crevette. La meilleure résolution que vous puissiez prendre est de devenir végétarien le temps de votre séjour (la charcuterie américaine n’est pas franchement réputée, vous ne louperez pas grand chose…)

Quels sont les meilleurs campings en Californie ? 

Evidemment, certains campings sont beaucoup plus agréables que d’autres. La taille de l’emplacement et son exposition sont des critères primordiaux pour bien profiter de votre séjour.

Voici des noms de campings au sein desquels nous avons adoré séjourner :

Sequoia National Park : Lodgepole Campground-Sequoia and Kings Canyon National Park  // Azalea Campground
Yosemite National Park : Yosemite Lakes RV Resort
Los Angeles / Newport Beach : Crystal Cove SP Moro Campground 
Ventura : KOA Santa Paula 
Big Sur : Fernwood Resort 

Faites attention à l’emplacement des campings, les américains ont une fâcheuse tendance à mettre des campings en bord de highway… Si vous voulez dormir correctement, consultez les avis des campings sur internet !

Camping à éviter absolument : KOA Avila / Pismo Beach (camping bordant la highway, infernal… )

San Francisco en camping-car, est-ce possible ?

Non. Ne vous aventurez surtout pas en camping-car à San Francisco. Outre les fameuses collines de la ville qui vous donneront du fil à retordre en démarrages en côte, les places de stationnement sont limitées et très chères.

Je vous recommande chaudement de récupérer votre camping-car après avoir visiter la ville (à pied). À titre informatif : nous avions prévu 2 jours et demi à San Francisco avant de récupérer le camping-car.

Si vous devez vous rendre chez Cruise America pour récupérer votre camping car, sachez que le local se situe à Newark, en banlieue de San Francisco. Vous pourrez rejoindre Newark en transport en commun très difficilement (2 heures avec de multiples changements). En taxi, il vous faudra débourser entre 80$ et 90$ pour 1 heure de trajet. Demandez à votre hôtel s’ils ont des chauffeurs à des tarifs plus avantageux si vous souhaitez économisez sur ce prix.

J’espère vivement que cet article vous aidera dans la préparation de votre road-trip en Californie. N’hésitez pas à poser vos questions en commentaire, je me ferai un plaisir d’y répondre !

Ajouter un commentaire