Accueil » France » Paris » Exposition “Gallen-Kallela” au Jacquemart-André à Paris

Exposition “Gallen-Kallela” au Jacquemart-André à Paris

Cette année, le Musée Jacquemart-André à Paris accueille l’exposition Gallen-Kallela, une exposition entièrement dédiée à la vie et au génie créatif du peintre finlandais Akseli Gallen-Kallela.

L’exposition Gallen-Kallela est à découvrir du 11 mars au 25 juillet 2022.

Vos Billets coupe-file pour l’Exposition Gallen-Kallela

En partenariat avec Fnac.com.

reserver exposition fnac

Description de l’exposition Gallen-Kallela

Le Musée Jacquemart-André rend hommage au peintre finlandais Gallen-Kallela à travers soixante-dix de ses œuvres.

Cette exposition est rendue possible grâce au prêt des œuvres issues de collections publiques et privées, comptant notamment des prêts exceptionnels du Musée Gallen-Kallela d’Espoo.

L’exposition met en lumière l’ensemble de sa carrière et le thème de la nature finlandaise, très présente dans les œuvres de l’artiste

Akseli Gallen-Kallela est célèbre pour ses illustrations de l’épopée nationale finlandaise, le Kalevala, et pour ses peintures vibrantes et lumineuses de la campagne et des habitants de la Finlande. Son style a été influencé par le réalisme, le symbolisme et l’art graphique. Gallen-Kallela a beaucoup voyagé tout au long de sa vie, pour revenir avec une affection renouvelée et un sentiment de patriotisme envers son propre pays.

Voir la biographie du peintre plus bas.

À lire aussi : Les meilleures expositions éphémères à Paris

Quelles sont les horaires d’ouverture ?

L’exposition Botticelli est à découvrir tous les jours (y compris les jours fériés) de 10h à 19h. Jusqu’à 20h30 les lundis.

Quel est le prix d’une entrée coupe-file pour Botticelli ?

Tarif normal : 19 €
Jeune 7 à 25 ans : 12 €
Senior +65 ans : 18 €
Chômeurs : 15 €
Pass Éducation : 15 €

Le billet coupe-file comprend aussi l’accès aux collections permanentes du musée Jacquemart André.

Covid-19 : La réservation d’un créneau de visite est obligatoire. Pensez à réserver votre billet coupe-file à l’avance pour éviter les files d’attente !

Adresse : Musée Jacquemart André, 158 boulevard Haussmann, 75008 Paris

En transport en commun :

  • Métro Miromesnil (ligne 9, 13), Saint-Philippe du Roule (ligne 9)
  • RER A (arrêt Charles de Gaulle – Étoile)
  • Bus 22, 43, 52, 54, 28, 80, 83, 84, 93
  • Parking Haussmann-Berri, au pied du musée, ouvert 24h/24

L’histoire de l’art dans la vie de Gallen-Kallela (1865-1931)

Né Axel Gallén dans une petite ville portuaire de l’ouest de la Finlande, Akseli Gallen-Kallela s’installe à Helsinki au début de sa scolarité.

De 1882 à 1884, il est suivi par Albert Edelfelt, artiste finlandais reconnu à Paris, et par le célèbre mécène Adolf von Becker. Tous deux l’initient au réalisme français et le préparent à l’Académie Julian et à l’Atelier Cormon à Paris, où il passe cinq ans.

Le jeune artiste se forma dans la capitale française à un nouveau monde passionnant et urbain. Le mal du pays se fit rapidement sentir. Akseli Gallen-Kallela passa tous ses étés en Finlande jusqu’en 1909, où il peignit la “vraie” Finlande, ses habitants et ses paysages.

Akseli Gallen-Kallela connu une carrière nomade, entre la Finlande et le reste de l’Europe. Il fit également des voyages plus lointains : à Saint-Pétersbourg, en Afrique orientale britannique (où il a vécu un an entre 1909 et 1910) et au Nouveau-Mexique. Il a organisé de nombreuses expositions à l’étranger et a fraternisé avec le groupe expressionniste allemand “Die Brücke”.

L’apogée de sa carrière

La critique l’acclame en 1888, lorsqu’il choisit de créer un triptyque établi sur une scène du Kalevala Le Mythe d’Aino. Vu l’accueil enthousiaste réservé à la première version, tant à Paris qu’en Finlande, Gallen-Kallela est chargé par l’État finlandais de peindre une deuxième version. D’autres scènes du Kalevala ont suivi.

Le Kalevala allait devenir une sorte de livre sacré pour les Finlandais au fur et à mesure que les relations finno-russes se détérioraient. Gallen-Kallela a fait preuve d’un grand patriotisme dans ces années-là, en ajoutant Kallela à son nom (une référence à la maison qu’il a construite à Ruovesi en 1894 et qu’il a appelée Kallela).

En 1900, lors de l’Exposition universelle de Paris, il conçoit l’intérieur du pavillon finlandais et peint des fresques inspirées des mythes du Kalevala.

Quelques-unes des œuvres de Gallen-Kallela

  • La forge du sampo, 1893
  • La Mère de Lemminkäinen, 1897
  • La malédiction de Kullervo, 1899
  • Le Grand Brochet, 1928

Certaines de ses œuvres sont à admirer au musée d’Orsay (Paris), à l’Ateneum Art Museum (Helsinki), au Didrichsen Art Museum (Helsinki) et au National Gallery (Londres).

Retrouvez certains de ces chefs-œuvres durant votre visite au musée Jacquemart André.

Autres expos temporaires à Paris en 2022

5 commentaires

  • Mes billets pour l’exposition Botticelli sont pris pour la semaine prochaine. Quelle hâte ! J’adore le musée Jaquemart.

    • Bonjour @Vidal,
      Je pense que vous n’allez pas être déçu. Le Jacquemart-André promet un bel évènement en hommage à l’artiste.
      N’hésitez pas à revenir nous dire ce que vous en avez pensé !

  • J’ai réservé et payé hier samedi 11 septembre 2 entrées à l’exposition Botticelli pour le jeudi 16 à 13h30. J’ai indiqué que je souhaitais des billets électroniques à imprimer; mais n’ai pas reçu de confirmation ni de billets à imprimer. Pouvez-vous me dire ce qu’il en est ? Merci
    Cordialement
    C.Dessus

    • Bonjour,
      Pensez à bien regarder dans les courriers indésirables. Si vous n’y trouvez aucun billet, contactez le service client de la Fnac pour voir si la réservation est bien passée.
      Belle journée.

  • Bonjour,
    S’il n’y a pas de billets disponibles en ligne, notamment pour ce week-end, est-ce possible d’en obtenir en de rendant sur place ? Dans le cadre d’un futur documentaire, j’aurais aimé accéder à l’exposition rapidement.
    Merci !

Voyagez avec nous !