Accueil » Europe » Découvrir la Turquie en 1 semaine

Découvrir la Turquie en 1 semaine

itinéraire séjour turquie

La Turquie, pays transcontinental, séduit de plus en plus de voyageurs grâce à son climat méditerranéen et sa position géographique.

Proposant une grande variété d’options touristiques, elle accueille chaque année de nombreux visiteurs. 

Mais le véritable challenge, est celui de sélectionner le meilleur à voir dans un pays si grand et regorgeant de richesses, aussi bien sur ses côtes qu’à l’intérieur des terres.

Et la tâche est d’autant plus rude lorsque vous ne disposez que d’une semaine de séjour !

Je vous propose donc, au sein de cet article, un itinéraire d’une semaine pour profiter au maximum de ce fabuleux pays.

Exemple d’itinéraire d’une semaine en Turquie 

Jours 1 et 2 : Visite d’Istanbul

Istanbul est l’une des plus grandes villes de la Turquie. Elle dispose de nombreux sites qui, sublimeront votre première journée dans le pays. Vous pourrez débuter votre matinée par une visite de la place Sultanahmet puis de la basilique Sainte-Sophie.

Dans l’après-midi, l’idéal c’est de faire un tour rapide au grand bazar puis au musée de la calligraphie. 

Entre deux visites, n’oubliez surtout pas de vous offrir un thé dans les kahve qui s’y trouvent ainsi qu’un sandwich au poisson.

Enfin, pour finir cette journée trépidante, profitez de l’ambiance nocturne d’Istanbul en parcourant les terrasses de restaurant ou le populaire Nevizade Sokak. Ce sera l’occasion pour vous de dégusterez le mézé et du poisson grillé, le tout accompagné de raki au son des orchestres turcs.

Jour 3 et 4 : Un tour en Cappadoce

Une fois cette première immersion faite grâce à ces deux journées à Istanbul, cap sur la Cappadoce. C’est une région magique en raison de son paysage lunaire quelle que soit la saison.

Au détour d’une visite au musée plein air de Göreme, vous pourrez vous imprégner davantage de la culture turque à travers les vestiges historiques témoignant d’un passé glorieux.

Dans la vallée d’Ihlara c’est la pléthore d’églises rupestres  qui vous surprendra. N’oubliez surtout pas de faire une escale à la cité souterraine de Kaymakli qui avec ses 8 étages atteignant des profondeurs de 80m, raconte au visiteur, une histoire remontant au 8e siècle avant JC.

Jour 5: Les sites archéologiques Antalya

Antalya est une véritable région touristique. Cité balnéaire, vous y découvrirez la ruine de Pergé, l’un des sites les plus fréquentés d’Antalya. Le théâtre d’Aspendos est également un véritable chef d’œuvre à ne pas rater si vous êtes de passage dans la zone. 

Une petite balade dans cette ville sera aussi une bonne occasion de vous faire du bien en contemplant les superbes plages jonchées d’hôtels de divers standing.

Surtout n’oubliez pas de faire un tour aux chutes de Düden, cascades et parc en bordure de mer offrant un décor délicieux aux amoureux de nature.

Jour 6 : Petite escale aux ports de Phasélis

Si vous voulez découvrir tout le charme des ports de Phasélis, c’est tôt le matin qu’il va falloir vous y rendre. Situé à moins de 60km d’Antalya, le site archéologique de Phasélis est l’endroit rêvé pour admirer la lumière rosée qui recouvre  les premiers édifices des colons rhodiens. 

Dans cette cité antique lycienne il existait 3 ports dont deux ports antiques sont reliés l’un à l’autre par une longue allée au milieu d’une pinède. Si aujourd’hui, Antalya et Alanya lui ont ravi la vedette Phasélis reste un incontournable  voir en Turquie pour mieux s’imprégner de la culture.

Jour 7: Le site de Hiérapolis

Ce site abrite les ruines d’établissements thermaux ainsi que les temples et autres monuments grecs. Situé au sommet de la colline Pamukkale, il est connu pour ses sources chaudes chargées de calcites. 

A Hiérapolis, le touriste peut apprécier le paysage irréel, composé de forêts minérales, de cascades et de vasques. Autrefois dédiée à Apollon, Hyérapolis a constamment été améliorée au plan architectural par les Romains et les Byzantins. Cela fait d’elle aujourd’hui l’une des plus célèbres attractions antiques de Turquie.

Se déplacer en Turquie

Qui dit itinéraire, doit penser également au moyen de transport. Même si la location de voiture est le moyen le plus sûr recommandé aux touristes en visite en Turquie, il faut reconnaître que si votre budget est limité, le bus est une bonne alternative à condition de prendre son billet en avance.

Évitez le stop : je vous conseille plutôt les dolmuş, de minibus collectifs assez bondés et pas toujours confortables, plutôt que de prendre le risque de faire une mauvaise rencontre.

L’e-visa, un moyen simple de se rentre en turquie

Pour votre entrée sur le territoire turc, vous pouvez opter pour l’e visa, mis en place par les autorités turques dans une démarche de simplification des procédures (+ d’infos ici :  https://planet-visa.com/destinations/destination-turquie/)

Des visites de lieux historiques et sites archéologiques aux séjours en stations balnéaires, votre séjour en Turquie sera inoubliable car vous reviendrez certainement chargés de magnifiques souvenirs et photos.

Cet article touche à sa fin, j’espère vous avoir convaincus de poser, un jour, vos valises en Turquie !

Ajouter un commentaire