Accueil » France » Bordeaux » Top 10 des choses à voir à Bordeaux le temps d’un weekend

Top 10 des choses à voir à Bordeaux le temps d’un weekend

que visiter a bordeaux

Bordeaux ne compte pas moins de 362 monuments historiques. C’est une magnifique ville que vous prendrez plaisir à découvrir le temps d’un weekend.

Voici les lieux incontournables à visiter à Bordeaux, le temps d’une journée – ou deux. Si vous souhaitez passer plus de temps dans la région, je vous ai listé quelques suggestions à la fin de l’article, toutes à moins de 2 h de route ou de train.

1- Le quartier des Chartrons

quartier Chartron a voir bordeaux

Le quartier des Chartrons, situé au nord du centre historique de Bordeaux, est un subtil mélange d’ambiances bourgeoise, bohème et vintage.

La rue principale est la rue Notre-Dame. Elle est animée d’antiquaires, de restaurants et de petits commerces branchés. Elle invite à la découverte d’objets anciens, de peintures, de photographie… Aux doux parfums de jasmin et de glycines qui courent le long des façades.

Merveilleusement bien bordé par la Garonne d’un côté, et le Jardin public de l’autre, le quartier des Chartrons est un petit village, à deux pas de la grande ville, où l’on se laisse naturellement tenté par un café en terrasse.

Chaque dimanche, c’est l’événement incontournable : le célèbre marché des Chartrons se situe sur les quais. Ses 60 stands sont exposés à l’endroit idéal pour une promenade avec une vue panoramique sur la rive droite. À ne vraiment pas manquer !

2- La cathédrale de Bordeaux

cathedrale Tour pey berland

Près de l’hôtel de ville, au cœur de Bordeaux, se trouve la cathédrale Saint-André et son clocher (la Tour Pey-Berland). Deux des plus importants monuments de la ville.

Curieusement, la cathédrale est située sur le Chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle. Elle a été construite à la fin du XIᵉ siècle et est d’origine romaine.

Plusieurs siècles plus tard, entre 1440 et 1500, la Tour Pey-Berland a été érigée juste à côté. Les cloches n’ont été mises en place qu’en 1851, faute d’argent. Si la Tour a été construite séparément, c’est uniquement dans le but de protéger la cathédrale des vibrations des cloches.

Bien que l’ascension de la tour se fait par des escaliers étroits, je vous conseille d’y grimper. La vue du sommet est impressionnante et en vaut la peine. L’entrée coûte 6 euros. Si vous la prenez en avance, vous évitez la file d’attente. 😉

3- Les six portes médiévales

La porte d’Aquitaine

La plupart des portes médiévales qui existaient autrefois à Bordeaux ont disparu lors de la démolition du mur qui entourait la ville. Aujourd’hui, il en reste 6. Parmi elles, il y a :

  • La porte de la Grande Cloche et la porte Cailhau, décrites ci-dessous.
  • La porte d’Aquitaine, érigée en 1753 et située sur la place de Victoire. De forme triangulaire, elle y présente, en gravure, les armoiries de Bordeaux.
  • La porte de Bourgogne, qui fait face au pont de pierre.
  • La porte de la Monnaie, le long des quais
  • La porte Dijeaux, près de la place Gambetta.

La Porte Cailhau

porte cailhau bordeaux

À moins de 500 mètres du Miroir d’eau, sur les quais, se trouve la porte Cailhau, datant du XVᵉ siècle. Elle est ornée de sculptures du roi Charles VIII, de Saint-Jean l’Évangéliste et d’autres représentations d’animaux et de chimères.

La grosse cloche

Non loin de la porte Cailhau, vous trouverez la grosse cloche, qui appartenait à l’ancien hôtel de ville. C’est l’un des rares monuments civils d’origine médiévale que la ville a conservés. Elle a été construite au XVᵉ siècle, sur les vestiges de l’ancienne porte de Saint-Eloi du XIIIᵉ siècle. Les pèlerins la traversaient pour se rendre à Saint-Jacques-de-Compostelle.

Pesant 7800 kg, la cloche est sonnée chaque 1ᵉʳ dimanche, ainsi que cinq fois par an :

  • 1er janvier
  • 8 mai
  • 14 juillet
  • 28 août (pour la libération de Bordeaux)
  • 11 novembre

À savoir : Les visites sont limitées. Seules 5 personnes peuvent entrer toutes les 45 minutes, du 1ᵉʳ juin au 30 septembre. Je vous conseille donc de réserver votre droit d’entrée à l’avance, au centre de l’Office de tourisme. Le prix d’entrée est de 5 euros (prix réduit : 3,5 euros).

4- Le quartier Saint-Michel

Le quartier de St-Michel est connu pour son ambiance populaire et sa Basilique, que l’on peut voir de loin. Sur la place, récemment rénovée, il y a un marché tous les jours de la semaine. C’est l’endroit parfait pour les collectionneurs à la recherche de bonnes affaires. Vous y trouverez de tout et pourrez y manger hindou, africain, arabe pour un prix super abordable.

Vous y trouverez également le célèbre marché des Capucins, ouvert du mardi au dimanche matin. Très tôt le matin, les restaurateurs de la ville viennent s’y approvisionner. C’est un lieu historique de la ville qui deviendra surement une place tendance dans les années à venir.

Pour information, la construction de la basilique Saint-Michel a démarré au XIVᵉ siècle et s’est achevé au XVIᵉ siècle. Tout comme la cathédrale de Bordeaux, la basilique, de style gothique, possède un clocher indépendant de son édifice.

Avec ses 114 mètres de haut, c’est le plus haut clocher du sud de la France. À sa base se trouve une crypte, connue grâce aux momies qui y ont été découvertes. Ces dernières se trouvent aujourd’hui au cimetière de la Chartreuse.

5- Les quais et la Place de la Bourse

miroir d'eau

La place de la Bourse est l’emblème de Bordeaux. Elle a contribué à l’essor de la ville, à son commerce et à sa réputation. C’est également l’une des œuvres les plus représentatives de l’architecture française du XVIIIᵉ siècle.

La construction de la place a marqué la disparition de l’architecture médiévale pour laisser place à des bâtiments modernes.

Au cours de l’histoire, la place s’est vu nommée de différente manière : Place Royale, Place de la Liberté, Place Impériale et enfin Place de la Bourse. Depuis 1869, elle est ornée de Fontaine des Trois Grâces.

Juste en face de la Place de la Bourse se trouve le célèbre miroir d’eau, depuis 2006. Il n’est très pas profond (2 centimètres), mais cela suffit pour que le Palais de la Bourse reflète dans l’eau. Cet endroit est le plus photographié de la ville.

Les pieds dans l’eau, vous pourrez admirer l’emblématique Pont de Pierre. Sa construction a été ordonnée par Napoléon en 1810 afin d’être le premier pont à traverser la Garonne. Les 17 arches du pont représentent les 17 lettres de Napoléon Bonaparte. Si vous regardez bien, vous verrez que le pont est décoré de médaillons blancs en son honneur.

6- La Place des Quinconces

place quinconce bordeaux

Avec ses 126 000 m², c’est l’une des plus grandes place d’Europe. Elle porte ce nom, car les arbres y ont été plantés en quinconce.

La place a été construite en 1816. Le monument des Girondins, quant à lui, a vu le jour en 1902. Il rend hommage aux victimes de la Révolution française. En effet, au sommet de la colonne se trouve une statue représentant la liberté brisant les chaînes de l’oppression.

La place des Quinconces est très fréquentée car c’est l’un des principaux axes de la ville. Deux lignes de tramway s’y rejoignent. De plus, c’est généralement ici que sont organisée les événements.

7- Le Grand Théâtre de Bordeaux

grand theatre place comedie

À deux pas de la place des Quinconces se trouve le Grand Théâtre de Bordeaux. Ce chef-d’œuvre de Victor Louis a été construit en 1780, à l’époque de Louis XVI. Il est considéré comme l’un des plus beaux théâtres du XVIIIᵉ siècle au monde, avec les opéras de Versailles et de Turin.

Il a été le siège de l’Assemblée nationale à trois reprises, lorsque la ville de Bordeaux s’est élevée au rang de capitale en 1870, 1914 et 1941.

À quelques centaines de mètres, vous trouverez le plus vieux centre commercial de la ville : les Grands Hommes. Le bâtiment se caractérise par un dôme de verre et est situé sur une place où convergent plusieurs rues, chacune portant le nom d’un “grand homme” français : Montesquieu, Voltaire…

8- La rue Sainte-Catherine et le centre-ville

visiter centre bordeaux sainte catherine

Avec ses 1,2 km de magasins, la rue Sainte-Catherine est la plus longue rue piétonne d’Europe. Vous ne pourrez pas la louper puisqu’elle est le principal axe permettant de relier le nord et le sud de la ville. Elle relie ainsi différents lieux emblématiques entre eux.

Le centre de Bordeaux, quant à lui, est particulièrement dynamique. Aucun magasin ne manque ! Je vous conseille de vous rendre à la Librairie Mollat, qui est une institution bordelaise. Si vous cherchez des cannelés, rendez-vous à la Toque Cuivrée qui vend les meilleurs de la ville.

9- Le Jardin Public et le Palais Gallien

jardin public bordeaux

Le jardin public est un magnifique parc situé au cœur de la ville. Il accompagne les Bordelais depuis sa création en 1746.

Véritable poumon vert du centre-ville, ses 11 hectares sont une aubaine pour les enfants, qui peuvent profiter des aires de jeux, mais aussi du théâtre de marionnettes Guignol Guérin et du musée d’histoire naturelle.

Le jardin public a reçu la mention de “Jardin Remarquable de France”, qui récompense les plus beaux parcs du pays.

10- Les musées de Bordeaux

S’il vous reste encore du temps, ou s’il pleut… Je vous recommande de visiter l’un des musées de Bordeaux. Parmi les plus connus, nous avons le musée de Beaux-Arts et le musée des arts et du design décoratif.

Musée des Beaux-Arts de Bordeaux

À l’intérieur du Palais Rohan (utilisé par la mairie) se trouve le Musée des Beaux-Arts de Bordeaux. Il possède l’une des plus grandes galeries de France – après Paris.

Le musée expose des œuvres appartenant de la Renaissance à la période contemporaine. Vous y trouverez des œuvres de peintres flamands du XVIIᵉ siècle comme Rubens, Anthony van Dyck, entre autres, des peintures italiennes, espagnoles, britanniques et, bien sûr, françaises.

L’entrée du musée est gratuite. Il est ouvert tous les jours de 11 h à 18 h, sauf le mardi et les jours fériés. Le prix des expositions temporaires est génialement de 5 euros (tarif réduit : 2,50 euros).

Musée des arts et du design décoratif

Le Musée des arts décoratifs et du design est situé dans un ancien hôtel particulier de Bordeaux, construit entre 1775 et 1779. Au début, elle appartenait à l’échevin du parlement, jusqu’à ce qu’elle soit achetée par la ville en 1880 pour y installer la police avec tout ce qu’elle comporte et la prison.

En 1924, il est devenu un musée d’art ancien, puis un musée des arts décoratifs. Plus tard, en 1984, il a été reconstruit comme une riche résidence aristocratique du siècle des Lumières à Bordeaux. La collection qu’il expose désormais est un exemple des arts décoratifs français. Pour cette raison, en 2013, il a été rebaptisé Musée des arts et du design décoratif.

L’entrée au musée coûte 5 € (tarif réduit : 3 €). Elle est gratuite chaque premier dimanche du mois. Le musée est ouvert tous les jours de 11 h à 18 h et fermé le mardi et les jours fériés.

Les excursions autour de Bordeaux

Si vous êtes amateur de bon vin et que vous restez plusieurs jours dans la région bordelaise, je vous conseille de visiter Saint-Émilion. Des circuits vous permettent une belle découverte du village, mais aussi des châteaux et des vignobles.

À lire : Les meilleures visites de vignoble près de Bordeaux

Si vous préférez l’air marin, le Bassin d’Arcachon est à moins d’une heure en train. Dégustation d’huîtres et de vin blanc garantie…

Ajouter un commentaire