Location camping car san francisco

San Francisco17/12/2021
Location camping car san francisco

Charlie

Pourquoi choisir le camping-car lors d’un road-trip en Californie ?

Le camping-car combine à merveille le confort d’une petite maison avec la chance d’être complètement libres dans nos déplacements. Un vrai lit, une vraie salle de bain avec douche, une vraie cuisine au gaz, du chauffage, une table, un canapé… Le camping-car permet de se sentir chez soi tout en parcourant des kilomètres d’asphalte à l’étranger.

Notre choix s’est porté sur le camping-car plutôt que sur un van, car nous avions peur des températures automnales. Le principal atout du camping-car est qu’il offre suffisamment d’espace et de confort pour rester à l’intérieur lorsqu’il pleut et que les températures baissent. Le van s’adapte mieux quand il fait beau et chaud, puisque son espace restreint ne permet pas de s’y réfugier des journées entières.

En Californie, tout est optimisé pour accueillir des camping-cars. Les routes et les places de stationnement sont larges et les campings sont équipés. Rien à voir avec la France !

Quelle taille de camping-car choisir ? 

Nous disposions d’un camping-car Cruise America 25 feet avec une « fausse » chambre (lit séparé du reste du camping-car par un rideau), un lit sur la casquette et un canapé transformable en couchage. Ce camping-car était recommandé pour 2 adultes et 3 enfants (ou 4 adultes et un enfant). Nous étions 3 adultes et ce format n’était clairement pas idéal (à moins de partir avec des personnes dont vous êtes très proche). La promiscuité et le manque d’intimité est gênant à la longue. Je ne peux même pas imaginer 4 adultes vivre dans ce camping-car plus de 2 jours sans envisager de commettre un crime…

Si cela était à refaire, nous choisirions probablement un camping-car un peu plus grand (30 feet) avec une chambre séparée par un mur, qui permet de préserver son intimité.
Si vous voyagez en couple, un camping-car 19 feet suffit amplement.

Le camping-car est-il difficile à prendre en main ? 

La prise en main du camping-car peut être inquiétante, voire stressante. Rassurez-vous, les routes nord-américaines sont très larges et complètement adaptées à ce type de véhicule. Le plus délicat est d’appréhender la boîte automatique et la largeur du camping-car.
Bon, évidemment, la tâche peut se compliquer pour se garer, mais si vous vous faites aider par votre copilote, tout ira bien.

Attention au bouton « frein moteur ». Cette option, qui est à enclencher dans les descentes, afin d’assister le conducteur, consomme énormément d’essence. Évitez-la et privilégiez le frein pédale, votre compte en banque nous remerciera !

Prenez l’option GPS lors de la réservation de votre camping-car. Je vous conseille aussi d’acheter une carte en papier. Elle dépanne souvent.

Quel budget prévoir ? 

On ne va pas se mentir, un road-trip en Californie est très coûteux. Nous ne pensions pas dépenser autant… Nous avons dépensé 2500 euros à 2 pour 17 jours sur place (hors coût des billets d’avion et location du camping-car), en nous faisant plaisir, mais sans faire de folies tout en sachant que le taux de change était catastrophique avec un dollar = un euro. Avec un taux de change plus favorable, vous pouvez facilement économiser 20 %.

Comptez entre 60 € et 120 € par jour et par personne. Essence, nourriture, hébergement et loisirs compris. 

Budget de location du camping-carpour 2 semaines : le prix de la location d’un camping-car pour 2 semaines en Californie oscille entre 650 $ (très basse saison) et 2700 $ (saison haute : juillet – août). Les camping-cars Cruise America sont les moins chers. N’hésitez pas à utiliser le moteur de recherche d’Authentik USA, très fonctionnel, qui vous permettra de visualiser les prix par période.
Le prix d’un plein d’essence pour le camping-car varie entre 80 et 100 $. Nous en avons fait 6 pleins.

Budget camping : Les emplacements de camping sont chers contrairement à ce que l’on pourrait croire. Comptez entre 20 (camping public) et 60 $ pour un emplacement avec gaz et électricité. À l’intérieur des parcs, la plupart des campings ne fournissent pas d’équipement, assurez-vous d’avoir vidé les eaux usées et fait le plein avant de vous installer en autonomie ! La palme de l’emplacement de camping-car le plus cher est attribuée au RV Campground Crystal Cove à Newport Beach : 90 $ et la douche était payante (mais l’emplacement donnait sur l’océan Pacifique, alors on paie sa douche et on savoure).

Enfin, San Francisco est une ville excessivement chère, que ce soit pour se loger ou pour manger.

Est-ce plus économique de louer un camping-car que de réserver des hôtels ?

N’ayant effectué ce voyage qu’en camping-car, je n’ai malheureusement pas de point de comparaison. Je pense que cela dépend beaucoup de sa manière de voyager… Si vous louez une voiture simple et dormez en camping, il est fort probable que votre voyage coûte moins cher qu’un road-trip en camping-car.

En revanche, si vous faites un combo Mustang + hôtels, un road-trip en camping-car sera certainement beaucoup plus avantageux…

Le principal intérêt du camping-car est de pouvoir économiser sur les hébergements (assez onéreux en Californie, même en Airbnb) et sur le coût des repas puisque vous pouvez faire vos propres courses et cuisiner dans le véhicule (exit les repas à 30 $ minimum en restaurants). À vous de voir en fonction de vos habitudes de vie / de voyage.