Accueil » États-Unis » Chicago » Quelle est l’histoire de Chicago ?

Quelle est l’histoire de Chicago ?

Old Town chicago
4.9/5 - (8 votes)

Chicago, dans l’Illinois, est née en 1833. Avant cela, il s’agissait d’une petite ville, sans nom, habitée par différentes ethnies.

L’histoire de la ville a façonné le développement économique, culturelle et politique des États-Unis. Même si Chicago a connu des périodes plus ou moins glorieuses, c’est aujourd’hui une ville cosmopolite, florissant de commerce international où toutes les nationalités viennent poursuivre le rêve américain.

Que signifie Chicago ?

Selon les récits des explorateurs du XVIIᵉ siècle, les Indiens de l’Illinois ont été les premiers à revendiquer le territoire où se trouve aujourd’hui la ville de Chicago.

Le nom de cette ville fait référence au fait que les anciennes tribus surnommaient la région “Chicaugou”, ce qui signifie “grande ou puissante”, un terme qui désignait les grands chefs des tribus de la région.

La découverte de Chicago par l’Europe

Les premiers explorateurs européens à découvrir les terres destinées à devenir Chicago ont été Louis Joliet et le Père Marquette. Tous les deux furent envoyés par le gouvernement français en 1673.

Le premier colonisateur européen de Chicago fut l’Afro-Antillais Jean Baptiste Pointe Du Sable, d’origine française, qui arriva dans la région vers 1780. Reconnaissant le potentiel de la région, il décida de s’y installer et épousa une Indienne Potawatomi, nommée Kittihawa, avec qui il eut deux enfants. Du Sable sera le premier à construire une maison sédentaire sur les bords de la rivière.

Bien que Chicago ait souffert de nombreux problèmes comme le massacre de Fort Dearborn par une tribu indienne hostile et la guerre de 1812 entre les États-Unis et la Grande-Bretagne, elle a su conserver ses possessions territoriales et étendre ses frontières.

Le développement commercial de la ville

Au milieu des années 1850, Chicago est devenu un leader dans le secteur de l’élevage grâce au développement du chemin de fer et la construction du canal Illinois/Michigan. La cille excelle également dans le domaine des copeaux de bois, du bois de chauffage et du blé.

La nouvelle est vite répandue. En réponse à cela, près de 100 000 immigrants arrivaient chaque année, à la recherche de terres et de travail.

En 1860, Chicago a accueilli la Convention nationale républicaine qui a désigné Abraham Lincoln comme candidat à la présidence. Un an plus tard, pendant son mandat, la guerre civile est déclenchée.

Le Chicago de l’après-guerre était imparable. La population a augmenté, les expéditions de céréales ont doublé et les marchands ont prospéré.

1871, le grand incendie de Chicago

En 1871, le grand incendie de Chicago a été un véritable désastre, qui a détruit 10 km². L’histoire raconte qu’une vache aurait heurté la lampe à kérosène d’une écurie, ce qui a déclenché le feu. La majorité des infrastructures et des habitations étant construit en bois, l’incendie s’est rapidement propagé et aura duré plusieurs jours.

Le bilan fait état d’au moins 250 morts. Plus de 17 000 bâtiments ont été détruits et les dégâts matériels ont été estimés à 200 millions de dollars. Pas moins de 100 000 habitants se sont retrouvés sans abri.

Mais l’évènement n’a pas affaibli la ville, bien au contraire. Chicago a été vite reconstruite. De grosses industries ont fait leur apparition en ville, ce qui a permis à l’économie de reprendre rapidement. Une grande partie des débris a été déversée dans le lac Michigan sous forme de décharge, formant les fondations de ce qui est aujourd’hui le Grant Park, le Millennium Park et l’Art Institute of Chicago.

Après l’incendie, des architectes de renommée internationale ont travaillé sur la reconstruction de Chicago qui est devenue une ville moderne et avant-gardiste.

Le développement de la ville pendant le 20ᵉ siècle

Après la Première Guerre mondiale, de nombreux Afro-Américains des états du sud sont venus s’installer à Chicago. Dans les années 1930, la population de Chicago a atteint 3 millions d’habitants et des personnalités comme Al Capone et John Dillinger ont fait la une des journaux.

Quelques années après la grande dépression économique de 1929, Chicago a organisé l’exposition universelle, dans le but de montrer la contribution de la ville de Chicago aux réalisations scientifiques et industrielles de l’époque. L’exposition a connu un succès sans précédent avec plus de 48 millions de visiteurs.

Entre 1950 et 1960, la population de Chicago a commencé à décliner pour la première fois. Bien que les immigrants continuent d’arriver, les gens commencent à se déplacer vers les banlieues. De nouveaux quartiers ont émergé.

Chicago aujourd’hui

Bien que la crise économique ait fait rage sur la deuxième moitié du 20ᵉ siècle, Chicago est à l’heure actuelle une ville dynamique, qui a su apprendre de ses erreurs.

De nombreux films sont régulièrement tournés au sein de la ville, comme « Dark Night : le chevalier noir », « Transformers 3 : la face cachée de la Lune » ou la saga « Divergente ».

Aujourd’hui comme hier, les immigrants continuent d’arriver dans la Windy City, à la recherche d’opportunités, bien qu’ils viennent désormais d’Asie et d’Amérique latine plutôt que d’Europe.

Pour en savoir plus, je vous conseille de vous renseigner sur les musées de Chicago. Plusieurs d’entre eux retracent l’histoire de la ville.

0 commentaire

Voyagez avec nous !